9 détails pour mieux comprendre Encanto de Disney

Le film Encanto de Disney est sorti le 24 novembre au cinéma et nous devons avouer que nous avons adoré! Il y a de la magie, des beaux paysages (qui existent réellement) et des personnages charmants, le tout, dans une ambiance très Disney.

C’est le premier film Disney qui se passe en Colombie et nous avons été touchés par le fait que le pays soit montré sous une lumière différente de celle des clichés négatifs dont nous sommes malheureusement si habitués. 

Les producteurs Byron Howard et Jared Bush ont réalisé un voyage de 2 semaines dans le pays où ils se sont concentrés sur les aspects les plus authentiques de la culture colombienne.

Cependant si vous n’êtes pas encore allés en Colombie, il y a beaucoup de petits détails qui ont dû vous échapper pour apprécier pleinement Encanto de Disney.

9 détails pour mieux comprendre Encanto de Disney

1. La biodiversité

La Colombie est le 2ème pays au monde en termes de biodiversité. Dans le film, il est possible d’apercevoir une nature exubérante qui rappelle l’Amazonie. Aussi, la maison Madrigal est entourée par des montagnes (la cordillère des Andes), les palmiers à cire et des plantations de café, qui font immédiatement penser à la région du café et à la Vallée du Cocora. Encanto de Disney est également très coloré, notamment avec une belle diversité de fleurs ainsi qu’avec le petit Antonio, qui est tout le temps accompagné d’animaux que l’on retrouve en Colombie tels que le jaguar, les toucans, les cabiaï, les tapirs, etc. Aussi, vers la fin du film, nous voyons Caño Cristales, la rivière aux 5 couleurs !

© Disney

2. Le passé de violence et le déplacement forcé

La grand-mère Madrigal est obligée de quitter son village à cause de la violence. Son mari, le grand-père Madrigal est mort aux mains de brigands. Depuis 1985, des millions de Colombiens ont dû quitter leurs foyers pour s’installer ailleurs à cause de la guerre interne qui a duré plus de 50 ans. La Colombie est, malheureusement, le pays avec le plus de déplacés internes au monde.

3. L’importance de la famille élargie

La famille est un sujet central du film Encanto de Disney. En Colombie, la famille n’est pas limitée aux parents et aux enfants. Les grands-parents, tantes, oncles et cousins sont très présents dans les familles colombiennes. Les membres d’une famille sont présents dans les évènements importants, mais également dans des occasions bien moins formelles. La place de la grand-mère est également très importante. Elle peut être centrale dans la vision et protection de la famille.

4. Les différentes couleurs de peau

Contrairement aux idées reçues, la Colombie est un panaché de couleurs aussi sur la couleur de la peau. La Colombie est géographiquement le premier pays de l’Amérique du Sud. Pendant la colonie espagnole, la Colombie était un passage presque obligé pour les européens et leurs esclaves venus d’Afrique pour aller vers le sud du continent. Les membres de la famille Madrigal sont le résultat de ce melting pot :  Luisa est grande et blanche ; Pepa est rousse, Antonio est afro descendant ; Mirabel est métisse !

© Disney

5. La culture

Les Colombiens sont des personnes légèrement superstitieuses. Nous voyons Bruno, le fils ostracisé de la famille Madrigal qui jette du sel au-dessus de son épaule pour avoir la bonne chance. Aussi, il touche du bois pour éviter que de mauvaises choses arrivent. Les Colombiens ont une tendance aussi à ne pas pointer avec les doigts mais avec la bouche ! Mirabel fait ce geste en indiquant à son cousin Antonio où trouver un objet recherché. Enfin, les Colombiens sont assez doux dans leur manière de parler et même des inconnus peuvent vous appeler « mon amour » (mi amor), « ma vie » (mi vida) et « mon cœur » (mi corazón). La famille Madrigal utilise à maintes reprises ces expressions de tendresse. 

6. La nourriture

Las « arepas », la galette de maïs est centrale dans la cuisine colombienne. Nous la retrouvons partout dans le territoire du pays et sous différentes formes : frites, farcies, grillées, sucrées, salées, grandes, petites, etc. La mère de Mirabel cuisine par deux fois dans le film, une arepa avec du fromage chaud.  Lors du dîner d’engagement d’Isabel, le repas est un ajiaco, le plat typique de Bogota. Il s’agit d’une soupe faite à base de 3 types de patates, avec du poulet, de l’avocat, du riz, de maïs et des câpres. Nous voyons aussi des « buñuelos » qui sont vendus par des marchands ambulants dans la place principale du village.

7. Les vêtements tyiques

Les vêtements très colorés de Mirabel, la protagoniste du film sont inspirés de plusieurs lieux en la Colombie : son pull est inspiré des habits folkloriques de Velez, un village du département de Santander. Son sac à main tissé main est typique de la communauté indigène Wayúu, de la Guajira au nord du pays. Il est aussi possible de voir le « sombrero voltiao », le chapeau caractéristique de la Colombie, les chemises blanches « guayaberas » originaires des caraïbes. Enfin, tous les personnages portent des espadrilles, chaussures traditionnelles pour les Colombiens.

© Disney

8. La musique

La musique est omniprésente dans Encanto de Disney tout comme en Colombie. Nous entendons l’accordéon, instrument musical indispensable pour le vallenato, un genre musical authentique de la Colombie au même titre que la cumbia. La chanson centrale du film « Colombia mi encanto » est interprétée par Carlos Vives, figure iconique en Colombie. C’est un mélange de vallenato et champeta, deux rythmes des caraïbes colombiens. Il est possible aussi d’entendre de la salsa de Fruko ainsi que de Joe Arroyo, deux artistes de Cali.

9. L’architecture

La maison Madrigal est inspirée de la Hacienda Bambusa, la hacienda caféière où ont séjourné les deux producteurs. C’est l’architecture typique des haciendas caféières de la région du café. La tour fleurie de la maison Madrigal rappelle sans équivoque les maisons coloniales de Carthagène avec les fleurs colorées qui tombent des balcons jusqu’au sol. La porte principale de la maison, de couleur verte, est la même que l’on retrouve à Barichara, un village arrêté dans le temps et coup de cœur des voyageurs.

© Disney

Ce village est aussi mis à l’honneur dans le village du film où l’on peut reconnaître ses rues pavées et ses portes et fenêtres colorées.

Il y a d’autres détails comme le personnage de Luisa inspiré de Maria Isabel Urrutia championne olympique colombienne d’haltérophilie. Le personnage d’Antoine a été quant à lui inspiré du joueur de football international Cuadrado.

Nous devons reconnaître qu’en seulement 2 semaines, les producteurs ont su absorber une bonne partie de la culture colombienne. Le film a bien pu transmettre la joie de vivre des Colombiens et surtout, notre envie de faire découvrir les merveilles du pays.

Avez-vous envie de partir en Colombie ? Notre équipe de spécialistes vous accompagnent pour vous aider à créer le voyage de vos rêves. Contactez-nous !

Commentaires

Laisser un commentaire